Bouton ouvrir/fermer
FR EN
En français FR In English EN

 Stéphane Butruille :

Percussion, Création musicale

 Après l’obtention d’un Bac musical à Lille et d’un 1er Prix de guitare classique à Mouscron en Belgique, Stéphane Butruille s’oriente vers la percussion classique, encadré par Marc Bollen son professeur, et décroche en 2 ans, en 1981, un 1er prix à l'unanimité de percussion au Conservatoire de Tourcoing. Dans la foulée il se perfectionne en région parisienne aux conservatoires d’Asnières avec Francis Brana et de Gagny avec Michel Gasteau.

 Stéphane Butruille (musicien hors pair... de baguettes ...naturellement) n’est pas du genre à tapisser sa chambre avec de nombreux et prestigieux diplômes nationaux ; non, pour lui c’est en passant des concours d’orchestre et c’est sur le terrain qu’il apprend son métier et qu’il multiplie rencontres et expériences professionnelles.

Pendant 13 ans, de 1985 à 1998, il se joint aux multiples concerts en région, enregistrements et tournées internationales de l’Orchestre National de Lille, de l’Orchestre Philharmonique de Montpellier et de l’Orchestre Régional de Picardie. Il se produit en Afrique, Russie, Allemagne, Autriche, Espagne, Angleterre, Pays Bas, Luxembourg, Belgique, Italie et France. A Paris il joue au Théatre des Champs Elysée, à la Salle Pleyel, à l'Opéra Comique, au Zénith ... 

Et il aime cela.

 Au contact de ces heures de pratique de doubles croches bruyantes, de délicieux roulements (pas des mécaniques…non...c'est pas son genre...), de pataflaflas et autres subtilités du langage percussionnistique, mais aussi de « trop fort la percu !! », « en retard la grosse caisse !! », « avec moi !! », verbalisés par des chefs d’orchestre jamais contents, il prend de l’assurance, du plaisir, il est demandé et redemandé ; il se dit qu’il a de la chance, qu’il fait un chouette métier.

Le relais avec ces grandes phalanges orchestrales s’opère au cours de l’année 2000 alors qu’il croise la route de l’ensemble vocal et instrumental Divertimento de Hellemmes. Il participe encore à ce jour, comme timbalier, aux nombreuses créations de cette formation.

En parallèle de ses activités de musicien d’orchestre, il travaille, au début des années 80, comme percussionniste au Théâtre Populaire des Flandres puis au Centre Dramatique National de Béthune dans les productions de « La Mère » de Brecht, du « Roi se meurt » d’Ionesco et de « l’Opéra de Quat’sous » de Brecht. Ces trois expériences de jeunesse sont un véritable choc artistique pour lui, un peu comme une révélation : goûter à l’émotion du présent, participer à la vibration du spectacle vivant, être un maillon du délicat mariage du verbe, des images, du mouvement, des sons et bien sûr de la musique ... Sa place de musicien au théâtre s’inscrit comme une évidence portée par sa filiation d’un grand père passionné de cirque, d’une grand-mère pianiste amateur au jeu délicat et d’un père batteur de jazz roi des balais.

De cette rencontre déterminante avec le milieu théâtral du Nord naissent, au cours des décennies suivantes de 1985 jusqu'à ce jour, une quarantaine de créations de musique de scène qu’il compose pour le Théâtre La Fontaine de Lille, la Compagnie Jean Marc Chotteau de Tourcoing, La Manivelle Théâtre de Wasquehal, la Compagnie de Commerce et d’Industrie de Lille, Méli-Mélo Compagnie de cirque de Lomme, le Théâtre du Voile Déchiré de Paris ....

Ses créations s’étendent aussi au monde de la vidéo et de la publicité.

Avec son ami conteur Jérôme Bigo, il crée de 1994 à 2004, plusieurs spectacles de contes musicaux qui seront joués plus de 300 fois en Région Nord - Pas de Calais.

C’est là toujours au Théâtre qu’il rencontre la comédienne Annette Lowcay qui devient sa partenaire privilégiée à la scène comme à la ville. De leur collaboration s’en suivront, une famille ( Sarah chanteuse de jazz et Jérémy bassiste dans la musique actuelle), ainsi que de nombreux spectacles.

En parallèle de ses créations, sollicité par Andrée Lamotte, directrice de Danse Création à Marcq en Baroeul, Stéphane Butruille diversifie son activité musicale de 1991 à 2006, en occupant le poste de musicien-accompagnateur pour le diplôme d’état de danse contemporaine et crée plusieurs musiques chorégraphiques dont une commande en 2003 du Ministére de la Culture, Direction danse.

Depuis 2004, il occupe le poste d'administrateur de sa propre compagnie, Tic Tac and Co Compagnie Théâtrale et y travaille comme régisseur-son sur les tournées du spectacle " Au bout de la nuit ...", donné depuis 16 ans avec plus de 400 représentations en France. Depuis 2013 il y joue également comme comédien dans le spectacle éducatif respect-égalité Garçons-Filles "On change quoi ? ",donné plus de 300 fois dans le Nord et en région parisienne ,pour des collègiens de 4ème et 3ème.

En Avril 2018 il crée avec Jean Christophe Lannoy , Marimbacello , un duo pour marimba et violoncelle.

 Sur le plan pédagogique, après avoir donné des cours de percussion dans plusieurs écoles de musique de la métropole Lilloise, Stéphane Butruille, titulaire de la fonction publique, s’implante définitivement à Halluin et y enseigne à l’école de musique. Avec ses élèves il forme les ensembles de percussion «  Ipercool ».


Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Wistal
@2009 - 2019 CC Communication CC.Communication